mercredi 19 septembre 2012

Tonight We are young...

Ce jour là, c'était le dernier jour de colo.Toute la journée n'était que dans l'attente et la préparation de la nuit.



Seul moment où nous pouvions agir comme bon nous semblait, sans anims' sur le dos, et le camp n'appartenant qu'à nous.

Certains s'arrangeaient pour sécher les activités et aller acheter d'la bouffe au Carrouf du coin, certains se rendaient aux activités et couvraient les absences des autres, tandis que d'autres allaient à la plage, chercher les boissons.

Oui, car nos prédécesseurs avaient trouvé un système fabulous pour s'approvisionner en alcool. La semaine précédent notre arrivée, ils se contentaient d'en acheter au Carrouf.
Mais certains abrutis s'étaient fait prendre, revenant à 3h du mat', ayant bu comme des trous, le nez rouge, et braillant si forts qu'on les avaient entendus bien avant qu'ils n'arrivent. Ainsi, nous avions dû trouver autre chose.
Nous avions rencontré des jeunes à la plage, qui nous avaient proposé d'acheter les boissons pour nous et de nous les faire passer discrètement, à chaque fois que nous devions participer à l'activité "volley sur plage".

[ Mais qu'est c'qu'on est malins, c'est ouf! ]

Et c'est ainsi que, chacun dans notre coin, nous avons organisé la nuit suivante durant toute la journée.

Ce soir là, les anims' avaient organisé une "soirée dansante".

Dès 21h, tous habillés de Black&White, nous nous sommes rendus dans la cantine, aménagée pour l'occasion en disco'.


Ma foi, c'était fort chiant.
La music' était naze, la salle trop grande, donc les gens trop espacés, y'avait trop de lumières et pas assez de boissons.

Après s'être trémoussé quelques minutes, juste pour l'alibi, on s'est tous faufilés, mes potes et moi, vers la sortie.
Beaucoup s'étaient déjà barrés discrétos, et il restait encore 1h à tenir avant la fin d'la veillée.
Nous nous sommes donc avachis sur les poufs de la Cool-Zone.

[ Ouais, c'est l'p'tit nom qui z'avaient donné à la seule tente commune avec des PRISES. ]

Alors que nous allions commencer la partie de cartes, nous avons vu une ombre avancer contre la tente. Et le directeur a surgit, et nous a crié d'une voix nasillarde de dégager de là et de retourner à la "boum" qu'il trouvait "vraiment très chouette".

OKAAAY ---'


Après avoir pété le distributeur à eau, débranché 3 fois l'ordinateur relié au enceintes, et finit toutes les boissons, les anims' ont bien voulu nous laisser sortir...

[ On s'demande pourquoi...! ]

Bref. Comme c'était l'dernier jour, i z'ont bien voulu nous laisser vagabonder sur le camp jusqu'à 1h du mat'. Ensuite, finito!
Ils furent très précis ; à 1h PILE, ils nous gueulaient de rentrer "chacun dans sa tente!".
Et, comme chaque soir, ils se sont dirigés vers nous, le p'tit groupe de résistants, squattant les hamacs, et quand nous leurs avons innocemment dit qu'on ne s'était pas encore douchés, ils sont devenus rouge écarlate et nous ont dit que, TANT PIS, on resterait sales MAIS on irait au lit dans la seconde.

[ J'vous rassure, chers maniaques de l'hygiène, on s'était lavés, hein! ]

Bref. Comme ils nous surveillaient de dos, nous sommes effectivement rentrés dans une tente... Qui n'était pas la notre, évidemment. Mais ça, ils ne pouvaient PAS le savoir...!
Mais comme nous sommes les plus rusés d'la planète Terre et même , sans aucune modestie, d'la Galaxie, nous avions prévu notre coup. Nous étions dans la tente... de la bouffe.


Attention, je tiens à ajouter que mes clients n'étaient en aucun cas ce que certains appellent vulgairement des morfales, ou, pire, des goinfres ; ils étaient simplement soumis à la nourriture peu appétissante, voire dégueulasse, si j'ose dire, qui leur était servie quotidiennement à la cantine, et c'est ainsi que leur quête quotidienne ne pouvait se résumer qu'en un simple petit mot: 
                                                                 BOUFFE.
                                                                                                                                                                       (Si j'ose dire)




LA SUITE ... AU PROCHAIN EPISODE!

http://want-to-stay-young.blogspot.fr/2012/09/tooonight-we-are-youuuung-2.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hello!

Bonne visite, des commentaires ou des partages font toujours plaisir, et surtout, ENJOY! ;-)